l'agora pacifiste de agor

Expressions libres,Paix,Amour,Ecologie,Sauvegarde de notre planète,Musique
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexionPartenairesSite  partenaire  principal
NEWS
Le forum subit un lifting pour plus de convivialité A bientôt
Derniers sujets
» Danse avec moi ou Baila conmigo
Sam 23 Aoû - 21:31 par agor

» Padre Pio
Sam 26 Avr - 20:26 par agor

» Padre Aicardo Alzate
Ven 18 Avr - 18:10 par agor

» Kolibri Monsanto ennemi de l'humanité
Sam 8 Juin - 16:34 par agor

» Vivre d'amour de Sainte Thérèse de Lisieux
Dim 10 Mar - 23:06 par agor

» Claude François
Sam 24 Nov - 22:16 par agor

» Diaporama d'artistes
Mer 14 Nov - 22:35 par agor

» Paul Abraham en HD
Mer 14 Nov - 22:22 par agor

» Annie Girardot
Mer 14 Nov - 21:35 par agor

» Art mural
Sam 10 Nov - 21:56 par agor

Chanson du jour

Chaude couleur Orange par agor
La vidéo de mes amis

❦Bienvenue les Enfants de la Terre❦ par djezar
On nous manipule
Réveillons -nous !! Une vidéo régulièrement mis à jour pour vous ouvrir les yeux !!

Partagez | 
 

 Nuit de violences en France. (même à Nancy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
melif'her ou dedee-cool
Dieu des Posts
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 79
Localisation : LUDRES 54710
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   Lun 7 Mai - 13:05

Nuit de violences en France lefigaro.fr (Avec AFP). Publié le 07 mai 2007
Gabalda/AP
Bouchon/Le Figaro





On les redoutait. On les appréhendait. Malgré les multiples appels au calme lancés par la classe politique, les violences ont gagné la France dans la nuit de dimanche à lundi avant que la situation revienne au calme tard dans la soirée. D'après un premier bilan de la direction générale de la police nationale (DGPN), trois cent soixante-sept voitures ont été brûlées en France métropolitaine, deux cent soixante dix personnes ont été interpellées et une trentaine de fonctionnaires ont été blessés.


Les premiers incidents ont eu lieu vers 21 heures à Lyon. Près de 500 manifestants de gauche, dont certains directement venus du siège du Parti socialiste, sont descendus jusqu’à la péniche amarrée sur le Rhône et louée par l’UMP pour fêter la victoire de Nicolas Sarkozy. Arrivés au dessus du pont, ils ont lancé des poubelles et des barrières sur le navire, puis ont provoqué des affrontements. Tandis que place Bellecour, des vitrines de magasins ont été endommagées. Deux fonctionnaires de police ont été blessés et vingt cinq personnes ont été interpellées.


En début de soirée, à Lille, 200 militants anarchistes et de l’extrême-gauche se sont regroupés sur la Grand Place, visant avec des pierres les forces de l’ordre. De leur côté, les pompiers ont du faire face aux feux de voitures au sud de la ville. Ils sont intervenus au total une vingtaine de fois.


Affrontements à Paris


Alors qu’il était 22 heures, des échauffourées ont éclaté à Paris sur la Place de la Bastille où 5 000 manifestants « anti-Sarkozy » s’étaient retrouvés pour exprimer leur colère après la défaite de Ségolène Royal. Plusieurs centaines d’émeutiers masqués par des foulards noirs ont jeté aux alentours de 23 heures des projectiles sur les forces de l’ordre qui ont répliqué à coups de grenades lacrymogènes. Craignant ce regain de tension, le ministère de l’Intérieur avait pourtant pris ses précautions en mobilisant 3 000 policiers dans la capitale et sa banlieue, théâtre d’émeutes à l’automne 2005. Malgré l’important dispositif déployé, plus d’une centaine de voitures ont brûlé dans les départements limitrophes de l’Ile-de-France.


Dans les Hauts-de-Seine, à Rueil-Malmaison et Nanterre, une dizaine de voitures sont parties en fumée. A Antony, des groupes de jeunes armés de battes de base-ball ont voulu en découdre avec la police. A Asnières-sur-Seine, le local d'une association a été calciné.


Dans le Val-de-Marne, neuf feux de véhicules et quatorze de poubelles ont été signalés. Sept personnes ont été appréhendées. En Seine-Saint-Denis, un bus a été attaqué au cocktail molotov et une quarantaine de voitures ont été brûlées. Scènes identiques dans les Yvelines, le Val d’Oise, l’Essonne, la Seine-et-Marne, où quelques véhicules ont fini carbonisé.


A Toulouse, le rassemblement sur la Place du Capitole a dégénéré. Des manifestants ont dressé des barricades afin de grimper sur la face de l’Hôtel de Ville pour y décrocher les drapeaux bleu-blanc-rouge. Ils ont ensuite caillassé le siège de l’UMP. Quinze personnes ont passé leur nuit en garde à vue.


A Marseille sur le Vieux-Port ou à Bordeaux en plein centre-ville, les manifestants se sont livrés à des jets de bouteilles et de poubelles sur les gendarmes mobiles.


Dans l’Ouest du pays, à Nantes, les policiers ont réussi à disperser les quelques 700 manifestants qui tentaient de s’approcher des locaux de l’UMP. Des heurts se sont également produits à Rennes, Caen et Brest. Comme dans l’Est, à Metz et à Nancy.



J'ai l'impression que cela va aller très mal cette fois, car beaucoup de villes ont participé à ces violences.


Dédée.

_________________
melif'her

La vie est belle quand on veut s'en donner la peine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agor
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1955
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   Lun 7 Mai - 16:27

melif'her ou dedee-cool a écrit:
Nuit de violences en France lefigaro.fr (Avec AFP). Publié le 07 mai 2007
Gabalda/AP
Bouchon/Le Figaro







Les premiers incidents ont eu lieu vers 21 heures à Lyon.
Près de 500 manifestants de gauche, dont certains directement venus du siège du Parti socialiste, sont descendus jusqu’à la péniche amarrée sur le Rhône et louée par l’UMP pour fêter la victoire de Nicolas Sarkozy. Arrivés au dessus du pont, ils ont lancé des poubelles et des barrières sur le navire, puis ont provoqué des affrontements. Tandis que place Bellecour, des vitrines de magasins ont été endommagées. Deux fonctionnaires de police ont été blessés et vingt cinq personnes ont été interpellées.


En début de soirée, à Lille,
200 militants anarchistes et de l’extrême-gauche se sont regroupés sur la Grand Place, visant avec des pierres les forces de l’ordre. De leur côté, les pompiers ont du faire face aux feux de voitures au sud de la ville. Ils sont intervenus au total une vingtaine de fois.


Affrontements à Paris


Alors qu’il était 22 heures, des échauffourées ont éclaté à Paris sur la Place de la Bastille où 5 000 manifestants « anti-Sarkozy » s’étaient retrouvés pour exprimer leur colère après la défaite de Ségolène Royal. Plusieurs centaines d’émeutiers masqués par des foulards noirs ont jeté aux alentours de 23 heures des projectiles sur les forces de l’ordre qui ont répliqué à coups de grenades lacrymogènes. Craignant ce regain de tension, le ministère de l’Intérieur avait pourtant pris ses précautions en mobilisant 3 000 policiers dans la capitale et sa banlieue, théâtre d’émeutes à l’automne 2005. Malgré l’important dispositif déployé, plus d’une centaine de voitures ont brûlé dans les départements limitrophes de l’Ile-de-France.


Dans les Hauts-de-Seine, à Rueil-Malmaison et Nanterre, une dizaine de voitures sont parties en fumée. A Antony, des groupes de jeunes armés de battes de base-ball ont voulu en découdre avec la police. A Asnières-sur-Seine, le local d'une association a été calciné.


Dans le Val-de-Marne, neuf feux de véhicules et quatorze de poubelles ont été signalés. Sept personnes ont été appréhendées. En Seine-Saint-Denis, un bus a été attaqué au cocktail molotov et une quarantaine de voitures ont été brûlées. Scènes identiques dans les Yvelines, le Val d’Oise, l’Essonne, la Seine-et-Marne, où quelques véhicules ont fini carbonisé.


A Toulouse, le rassemblement sur la Place du Capitole a dégénéré. Des manifestants ont dressé des barricades afin de grimper sur la face de l’Hôtel de Ville pour y décrocher les drapeaux bleu-blanc-rouge. Ils ont ensuite caillassé le siège de l’UMP. Quinze personnes ont passé leur nuit en garde à vue.


A Marseille sur le Vieux-Port ou à Bordeaux en plein centre-ville, les manifestants se sont livrés à des jets de bouteilles et de poubelles sur les gendarmes mobiles.


Dans l’Ouest du pays, à Nantes, les policiers ont réussi à disperser les quelques 700 manifestants qui tentaient de s’approcher des locaux de l’UMP. Des heurts se sont également produits à Rennes, Caen et Brest. Comme dans l’Est, à Metz et à Nancy.



J'ai l'impression que cela va aller très mal cette fois, car beaucoup de villes ont participé à ces violences.


Dédée.


Vraiment bien préparé pour gacher l'évènement historique

Il me semble que jamais la droite n'a provoqué de violences lorsqu'il y avait la victoire de la gauche


Ces gauchistes ne peuvent ils pas garder leur énergie le jour où il faudra renverser une éventuelle dictature Evil or Very Mad

Ne nous laissons pas intimider par la racaille Rolling Eyes

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chreno
Menbre actif
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 35
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   Lun 7 Mai - 17:52

C'est nimporte quoi ces violences..

On vote : cool on est en démocratie, mais si le résultat final ne plait pas : on "fout le bordel" rambo ( pas sûr que ce soit de la bonne démocratie... tout comme ça ne l'a pas été pour les manifs anti-lepen en 2002 tongue )

A long terme, ça aboutira à quoi tout ça... les gens auront tellement peur des réactions violentes de certains jeunes qu'ils ne voteront pas pour celui ou celle qui rejoint le plus leurs idées, mais pour celui ou celle qui engendrera le moins de violences possibles.. salut



Quel est le but des manifestations d'ailleurs ? confused confused
Arrow Changer les résultats : impossible
Arrow Refuser le président : impossible
Arrow Montrer le mécontentement : bravo c'est la plus mauvaise manière de le faire

ça aboutira à quoi : encore plus de dureté à leur égard et c'est tout ce qu'ils méritent ! ( là ce n'est que mon avis et je parle de ces casseurs et voyous bien sûr )

PS : J'ai dit voyous pour ne pas faire de répétitions avec agor Mr. Green

PS2 : PS ne veut pas dire Parti Socialiste lol!





Le post n'est pas adéquat pour ça mais je tenais quand même à féliciter Mme Royal et Mr Sarkozy Smile
L'une a indiqué quelques secondes après sa défaite qu'elle souhaitait bonne chance au candidat élu.
Et l'autre a montré son désaccord face aux sifflets survenus lors de son discours quand il a prononcé le nom de son adversaire.


On a pu constater, lors du débat qu'ils étaient en désaccord sur beaucoup de choses, et pourtant ça ne les empcêhe pas de se respecter une fois le résultat connu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cogitoarea.com
Marie-Thé
Maitre posteur
avatar

Nombre de messages : 488
Age : 63
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: PS !   Mar 8 Mai - 18:03

Qui nous dit que ce sont des gens de gauche qui ont manifesté avec violence, leur désaccord ? ? ?
Les voitures brûlées, à mon sens, cela n'a rien de politique si tel était le cas, les quartiers riches, en toute logique, devraient flamber !
Tout est prétexte aujourd'hui à brûler de la carosserie pour s'assurer de faire la une des journaux à défaut de sortir premier de la Star Acc !
De Love Storie ou de je ne sais quoi !
C'est une récupération des élections qui va conforter les électeurs de Sarko dans l'idée d'avoir fait le bon choix car la sécurité est un problème majeur !
Les jeunes ne sont plus éduqués et fonctionnent sur un mode pulsionnel !
C'est cela qui est dangereux !
Et les médias jouent un rôle pervers en surmédiatisant !
Marie-Thé.
PS : on est loin de "Laissez brûler les petits papiers ..."
PS : conclusion, si nous voulons que d'autres internautes s'intéressent à ce site, brûlons de la voiture ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chreno
Menbre actif
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 35
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   Mar 8 Mai - 18:06

En effet, ce ne sont pas forcément des gens de gauche.. Smile

En fait je crois plutôt que ceux qui brulent les voitures sont ni de gauche, ne de droite, et cela ne m'étonnerait même pas qu'ils ne soient pas allé voter ( pour ceux qui en ont le droit ) ils n'ont donc pas à se plaindre Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cogitoarea.com
agor
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1955
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   Mar 8 Mai - 18:58

PS : conclusion, si nous voulons que d'autres internautes s'intéressent à ce site, brûlons de la voiture !

Non non non non
Utilisez d'autres moyens publicitaires pour faire connaitre le forum
Je ne suis pas un amoureux des bagnoles mais je ne tiens pas non plus à ce qu'elles flambent Rolling Eyes

Les autres moyens publicitaires :

>>vos proches,amis,familles

>>les forums ou blogs que vous fréquentez Wink

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hayar44
Maitre posteur


Nombre de messages : 348
Age : 44
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   Ven 11 Mai - 22:05

Je cite encore Marie-Thé :
"
Tout est prétexte aujourd'hui à brûler de la carosserie pour s'assurer de faire la une des journaux à défaut de sortir premier de la Star Acc !"

J'ai l'intime conviction que c'est bien de cela qu'il s'agit jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit de violences en France. (même à Nancy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit de violences en France. (même à Nancy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]
» nuit sanglante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'agora pacifiste de agor :: La cafétéria :: Politique-
Sauter vers: