l'agora pacifiste de agor

Expressions libres,Paix,Amour,Ecologie,Sauvegarde de notre planète,Musique
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexionPartenairesSite  partenaire  principal
NEWS
Le forum subit un lifting pour plus de convivialité A bientôt
Derniers sujets
» Si quelqu'un me lit... Je suis toujours en vie !
Sam 21 Oct - 3:48 par [Troll]

» Danse avec moi ou Baila conmigo
Sam 23 Aoû - 21:31 par agor

» Padre Pio
Sam 26 Avr - 20:26 par agor

» Padre Aicardo Alzate
Ven 18 Avr - 18:10 par agor

» Kolibri Monsanto ennemi de l'humanité
Sam 8 Juin - 16:34 par agor

» Vivre d'amour de Sainte Thérèse de Lisieux
Dim 10 Mar - 23:06 par agor

» Claude François
Sam 24 Nov - 22:16 par agor

» Diaporama d'artistes
Mer 14 Nov - 22:35 par agor

» Paul Abraham en HD
Mer 14 Nov - 22:22 par agor

» Annie Girardot
Mer 14 Nov - 21:35 par agor

Chanson du jour

Chaude couleur Orange par agor
La vidéo de mes amis

❦Bienvenue les Enfants de la Terre❦ par djezar
On nous manipule
Réveillons -nous !! Une vidéo régulièrement mis à jour pour vous ouvrir les yeux !!

Partagez | 
 

 Entretien Le Pen (sur Figaro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
melif'her ou dedee-cool
Dieu des Posts
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 79
Localisation : LUDRES 54710
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Jeu 12 Avr - 18:11

C'est un peu long mais il faut le lire. merci



"Ceux qui nient les racines chrétiennes de l’Europe sont des lâches. Ils veulent se coucher devant la pensée unique."
AP.
En complément
"Je n’ai pas de contentieux personnel avec Sarkozy, comme j’en avais avec Chirac"
Les autres titres
Le PS dénonce les inspirations "extrémistes" de Sarkozy Le Pen : "Tout le monde court derrière moi" Baroin : "La France est sous la menace d'actes terroristes" Raymond Barre hospitalisé Bayrou veut moraliser la vie politique et le monde économique L'Elysée dénonce le "procédé scandaleux" du Canard Un électeur sur trois toujours indécis Quand Royal "oublie" ses rendez-vous Pédophilie : tollé contre Nicolas Sarkozy Retour | Rubrique L'actuPour le candidat FN, l’irruption de ses thèmes de prédilection dans la campagne « prouve qu’il avait raison ».


LE FIGARO. – Comment jugez-vous cette campagne ? On dit que vous vous économisez…


Jean-Marie LE PEN . – Je suis en campagne depuis un an, mes concurrents depuis deux mois. Il me reste deux meetings à faire. C’est vrai qu’on a fait un choix stratégique. J’ai eu 11 500 000 téléspectateurs lors de mon intervention sur TF1 le soir où Chirac a annoncé qu’il ne se représentait pas : il faut faire beaucoup de meetings pour arriver à ce chiffre.


Tout le monde parle de droitisation de la campagne. Est-ce votre avis ?


Les candidats savent bien que je suis le rival qui peut leur prendre des voix. Donc Sarkozy vient sur mon terrain le premier. Ségolène Royal suit Sarkozy et tout le monde court derrière moi.


Est-ce que cela ne réduit pas, aux yeux de certains électeurs, les raisons de voter pour vous ?


Je crois au contraire que ça valorise mon message. Voilà des gens qui disent aujourd’hui les choses pour lesquelles ils m’ont diabolisé. MM. Prudhomme et Bitru se disent que Le Pen le disait avant eux, ce qui prouve qu’il avait raison.


Tout le monde est antisystème, y compris François Bayrou. Quelle est votre originalité ?


Mes concurrents sont les piliers de la France décadente. M. Bayrou n’est pas le chevalier blanc. Il est l’homme qui parle à l’oreille des chevaux, mais moi, je suis celui qui parle à l’oreille des électeurs.


Vous êtes allé récemment sur la dalle d’Argenteuil à la rencontre de Français d’origine étrangère…


Il y a, dans les cités des banlieues, des Français « de souche » et des Français « de branche ». Les Français de souche souffrent plus que quiconque de l’insécurité, de la pauvreté, du chômage, de la surpopulation. Les Français de branche, qui ont souhaité devenir français parce qu’ils voulaient sauver leur vie morale, physique, sociale, pensent que le système ne pourra plus marcher si l’immigration continue comme cela. À leurs yeux, c’est peut-être Le Pen qui a raison.


Quelles seraient vos premières décisions si vous étiez élu ?


J’aurais recours au référendum pour prendre un certain nombre de mesures touchant à l’immigration, au code de la nationalité, à la politique familiale, à la politique de l’école, à la politique fiscale.


Il vous faudra nommer un premier ministre dès votre élection.


Si je suis élu président de la République, cela fera un certain bruit. Le pays aura eu un réflexe salvateur, peut-être massif. Cela changera beaucoup de choses. Je trouverais certainement les soutiens nécessaires dans la fonction publique. Des gens peuvent venir à moi et d’autres révéler qu’ils sont avec moi.


Comment envisagez-vous les législatives si vous êtes élu ? Tenterez-vous d’obtenir une majorité avec les seuls candidats du FN ou rechercherez-vous des alliances ?


Si je suis élu président de la République, par définition, cela voudra dire qu’une majorité de gens l’aura voulu. C’est la moindre des choses de demander à cette majorité d’être logique avec elle-même et de me donner la majorité parlementaire qui permette de remplir le programme que je me suis fixé. Serais-je entendu ? C’est probable. En tous les cas, c’est possible.


Vous supprimez toujours l’impôt sur le revenu ?


Nous proposons de réduire à trois tranches taxées à 5 %, 10 % et 20 % l’impôt sur le revenu, l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur les successions, et de soustraire la résidence principale de l’assiette de l’ISF.


Vous ne supprimez donc pas l’ISF ?


Non. J’ai un public très populaire. Comme il est intoxiqué par beaucoup de choses, je pense qu’il faut agir avec prudence. Je ne bouleverse pas la vie de la France, j’essaie d’entrer dans la voie de réformes efficaces réelles.


Vous avez parlé de politique familiale…


Nous instaurerons le salaire parental : le smic pendant trois ans pour le premier enfant, trois ans pour le second, quatre ans pour le troisième. Ce qui implique un véritable statut du parent éducateur, avec les économies que cela postule dans les crèches. Nous entreprendrons aussi un relèvement des très bas salaires. L’État prendra en charge les cotisations pour les salaires inférieurs à 1,4 fois le smic. Pour ces salariés, le salaire brut deviendra le salaire net.


Tout cela sera difficile à financer…


C’est un bon investissement. Notre budget de réforme est équilibré. Il y a 64 milliards d’aides aux entreprises, nous en supprimons une partie.


Mais, surtout, la réduction des impôts a pour but de provoquer une relance économique pour que les gens soient incités à travailler plus efficacement et à développer leur entreprise. D’où des recettes fiscales nouvelles.


Vous maintenez ce que vous appelez la fin des « pompes aspirantes ».


Oui. Je signale aux étrangers qui veulent venir en France qu’il faudra qu’ils assurent leur propre subsistance. Ils ne pourront pas bénéficier des avantages sociaux qui sont par définition réservés aux Français, qui en sont d’ailleurs les contributeurs.


Vos décisions risquent d’être désavouées par le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État en vertu des principes qu’ils ont pour mission de défendre. Que faites-vous ?


Le Conseil constitutionnel s’est arrogé un pouvoir de contrôle par rapport à des normes dont il a fixé lui-même l’étendue sans que cette mission lui ait été confiée par la Constitution. Rien n’empêche de revenir là-dessus.


Que dites-vous aux partenaires de la France si vous êtes élu président de la République ?


Je leur dis que la France entend retrouver sa souveraineté sur un certain nombre de sujets dont nous sommes prêts à parler.


Ils ne seront pas forcément d’accord…


Pour recouvrer notre souveraineté, il faut une révision des traités. Si nos partenaires s’y opposent, nous procéderons à la politique de la chaise vide et nous mènerons nos propres affaires. On peut aussi régénérer le compromis de Luxembourg, méthode qui ne fut pas si mauvaise. Nous ne sacrifierons pas l’avenir de la France à une construction bancale et condamnée à brève échéance.


Vous ne sortez pas tout de suite de l’euro ?


L’évolution vers l’Europe fédérale ayant subi un échec, l’euro se trouve privé de fondement et condamné à échéance à la déshérence. On le laisse mourir de sa belle mort. Les peuples européens ont été floués. L’euro a été la cause d’une augmentation du coût de la vie de l’ordre de 40 %, dans certains casn et d’une chute sans précédent des résultats du commerce extérieur français.


Quels seront vos premiers voyages ?


Vraisemblablement en Europe. Il faut poser le problème de l’orientation de l’Europe à nos partenaires. Il faut faire abandonner le plus vite possible la préparation de l’entrée de la Turquie. En revanche, l’Europe des nations que j’appelle de mes vœux devrait s’élargir aux nations qui, selon moi, appartiennent culturellement à cet arc boréal qui va de Brest à Vladivostok. Je crois qu’il faut réintégrer le monde slave et le monde orthodoxe dans la communauté européenne.


Les racines chrétiennes de l’Europe : cela a un sens ?


Cela a un sens évident. Tout le monde peut renier sa mère, mais cela n’empêche pas qu’on soit sorti de son ventre. Les autres sont des lâches, ils veulent se coucher devant la pensée unique.


Que pensez-vous de l’intention affichée par l’Iran d’avoir une industrie nucléaire ?


Je ne vois pas au nom de quel principe du droit international on peut interdire à l’Iran ce qu’on a autorisé à d’autres pays de la région. À ma connaissance, l’Iran n’exprime pas la volonté de se doter de l’arme atomique. Mais même si l’Iran veut le faire, on ne voit pas pourquoi cette arme de non-emploi, de dissuasion serait forcément dangereuse entre les mains de gouvernements qui savent qu’ils seraient vitrifiés s’ils utilisaient leur arme. Les Soviétiques ne l’ont pas fait. Je ne vois pas pourquoi les autres le feraient. Seuls les Américains l’ont fait.


Que pensez-vous de cette interview ??????????? Sera-t-il, d'après vous, au second tour?????Moi, j'espère que non mais..................nous ne copnnaissons pas le vote des nouveaux inscrits?????????????

bisou
Dédée.

_________________
melif'her

La vie est belle quand on veut s'en donner la peine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agor
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1955
Age : 48
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Jeu 12 Avr - 20:16

Nous instaurerons le salaire parental : le smic pendant trois ans pour le premier enfant, trois ans pour le second, quatre ans pour le troisième. Ce qui implique un véritable statut du parent éducateur, avec les économies que cela postule dans les crèches. Nous entreprendrons aussi un relèvement des très bas salaires. L’État prendra en charge les cotisations pour les salaires inférieurs à 1,4 fois le smic. Pour ces salariés, le salaire brut deviendra le salaire net

Avec un progamme de ce genre si Le Pen n'est pas Président cela prouve quand même que les Français ne sont pas naif Laughing


Le Pen au 2eme tour : non il n'y sera pas geek

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chreno
Menbre actif
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 35
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Jeu 12 Avr - 20:21

Je ne sais pas si il sera au deuxième tour.. mais je certifie pas le contraire comme beaucoup le font Wink
Malgré la diabolisation dont il aime parler, ya tout de même des millions de gens qui ont déja voté pour lui Wink

Lui en tout cas en est persuadé et certains sondages lui donnnent raison..

Et si c'est le cas, une deuxième fois consécutive, ce ne sera pas le fruit du hasard.. ( tout comme ça ne l'a pas été la dernière fois )


Pour parler du dernier thème abordé, le nucléaire en Iran, je dois dire que là dessus je suis du même avis que lui..
Quelque soit le pays, ce ne sont pas les autres pays qui ont le droit de dire " toi tu peux " ou " toi t'as pas le droit " ..
Cette technologie existe, si elle peut-être utilisée comme dissuasion, alors pourquoi est ce que certains auraient le droit de se protéger avec ça et pas d'autres ? Wink
Certes.. ça ne sera pas forcément une bonne chose de savoir que l'on peut envisager la présence de bombes atomiques dans certains pays, ou entre les mains de certaines personnes.. Mais finalement ne vaut-il pas mieux être au courant plutôt que tout se fasse en cachette ? Wink





Alors ? Qui se prendra une cuite au champagne le soir du 2ème tour ? Very Happy

Sarkozy Arrow Il risque de ne plus savoir viser avec son karcher Very Happy
Royal Arrow L'alcool + un petit tour en Holland et elle va avoir la tête dans les étoiles Very Happy
Le pen Arrow Il l'a sous-entendu : " Si je suis élu, cela fera un certain bruit " Arrow C'est le bouchon de champagne Very Happy
Bayrou Arrow Le premier qui touche mon verre, il se prend une baffe Very Happy

Et tous les autres boiront ensemble pour fêter la défaite avec 3 des 4 ci-dessus Wink



Françaises, Français, rassurez-vous ! Le pays va mieux que l'année prochaine cheers ( Signé l'enfoiré Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cogitoarea.com
agor
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1955
Age : 48
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Jeu 12 Avr - 21:24

chreno a écrit:





Alors ? Qui se prendra une cuite au champagne le soir du 2ème tour ? Very Happy

Sarkozy Arrow Il risque de ne plus savoir viser avec son karcher Very Happy
Royal Arrow L'alcool + un petit tour en Holland et elle va avoir la tête dans les étoiles Very Happy
Le pen Arrow Il l'a sous-entendu : " Si je suis élu, cela fera un certain bruit " Arrow C'est le bouchon de champagne Very Happy
Bayrou Arrow Le premier qui touche mon verre, il se prend une baffe Very Happy

Et tous les autres boiront ensemble pour fêter la défaite avec 3 des 4 ci-dessus Wink



Françaises, Français, rassurez-vous ! Le pays va mieux que l'année prochaine cheers ( Signé l'enfoiré Wink )


lol! lol!

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hayar44
Maitre posteur


Nombre de messages : 348
Age : 44
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Ven 13 Avr - 16:48

shakng2 compress drunken bom lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melif'her ou dedee-cool
Dieu des Posts
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 79
Localisation : LUDRES 54710
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Ven 13 Avr - 20:19

Mois aussi j'ai aimé l'humour de chreno et je l'en remercie.
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Dédée.

_________________
melif'her

La vie est belle quand on veut s'en donner la peine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chreno
Menbre actif
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 35
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   Ven 13 Avr - 23:53

Mais de rien Wink

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cogitoarea.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien Le Pen (sur Figaro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien Le Pen (sur Figaro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien avec Rouletabille
» demande d'entretien avec le conseil
» Entretien avec un Community manager sur le chat
» Demande d'entretien de Gengis
» [Entretien] Strauss-Boss [Refusé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'agora pacifiste de agor :: La cafétéria :: Politique-
Sauter vers: