l'agora pacifiste de agor

Expressions libres,Paix,Amour,Ecologie,Sauvegarde de notre planète,Musique
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexionPartenairesSite  partenaire  principal
NEWS
Le forum subit un lifting pour plus de convivialité A bientôt
Derniers sujets
» Danse avec moi ou Baila conmigo
Sam 23 Aoû - 21:31 par agor

» Padre Pio
Sam 26 Avr - 20:26 par agor

» Padre Aicardo Alzate
Ven 18 Avr - 18:10 par agor

» Kolibri Monsanto ennemi de l'humanité
Sam 8 Juin - 16:34 par agor

» Vivre d'amour de Sainte Thérèse de Lisieux
Dim 10 Mar - 23:06 par agor

» Claude François
Sam 24 Nov - 22:16 par agor

» Diaporama d'artistes
Mer 14 Nov - 22:35 par agor

» Paul Abraham en HD
Mer 14 Nov - 22:22 par agor

» Annie Girardot
Mer 14 Nov - 21:35 par agor

» Art mural
Sam 10 Nov - 21:56 par agor

Chanson du jour

Chaude couleur Orange par agor
La vidéo de mes amis

❦Bienvenue les Enfants de la Terre❦ par djezar
On nous manipule
Réveillons -nous !! Une vidéo régulièrement mis à jour pour vous ouvrir les yeux !!

Partagez | 
 

 Il était une fois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agor
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1955
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Il était une fois   Lun 30 Oct - 13:33

La hache perdue

Il était une fois un pauvre paysan qui possédait qu’une grande hache de fer qui faisait sa fierté. Un matin, il partit refaire ses réserves de bois sur les rives pentues d’un grand lac. Il avait pratiquement terminé quand il trébucha et lâcha sa hache qui tomba dans le lac. Notre homme s’est précipité à sa poursuite mais ne put la récupérer car le lac était bien trop profond et trop froid Il tomba à genoux et pleura sur son malheur. Cette scène affligeante réveilla le dieu du lac qui apparut:
- Qu’elle est la raison de ces pleurs qui m’ont sorti de la sieste ? a hurlé le Dieu
- Excuse-moi, oh Dieu du lac, je pleure car ma hache, mon bien le plus précieux, est tombée au fond de ton lac sans que je puisse la récupérer.
- Tout ce vacarme pour une simple hache, attends-moi je vais te la chercher.
Il revint avec une magnifique hache en or.
- Tiens, voilà ta hache, maintenant retourne couper du bois et laisse moi dormir.
- Cette hache est magnifique, plus belle que tout ce que je posséderai un jour, mais ce n’est malheureusement pas la mienne.
- Hum, très bien, attends-moi encore quelques secondes.
Cette fois, il revient avec une hache en argent massif.
- Tiens, j’espère que celle-ci est bien la tienne, j’ai d’autres priorités que de courir après les haches perdues.
- Qu’elle hache superbe ! J’aimerai tant en posséder une identique, mais ce n’est pas ma hache.
Le Dieu replonge une fois encore dans le lac et cette fois revient avec la hache du paysan.
- Oh Dieu du lac, cette fois c’est bien ma hache, s’est exclamé le paysan en joie.
- Bien, a répondu le dieu, tu es un homme honnête, tu as préféré la vérité à la richesse. Pour te féliciter, je t’offre les haches que tu n’as pas reconnues tiennes.
C’est ainsi que notre homme est rentré au village avec les 3 haches.
Les jours passèrent et le paysan, devenu riche, dut retourner sur les bords du lac avec sa femme pour faire les réserves de bois. Peu après s’être mis au travail sa femme tomba dans le lac. Il se précipita pour l’aider, mais ne put rien faire et la vit s’enfoncer dans les eaux glaciales. De désespoir il se mit à pleurer. A quoi donc pouvait bien lui servir cette fortune si sa femme n’était plus là, auprès de lui, pour la partager !!!!
Une fois encore le dieu sorti de son sommeil:
- Que t’arrive t’il encore honnête homme, pourquoi ses cris et ces pleurs ?
- Ah, Oh Dieu du lac, ma femme est tombée dans les eaux de ton lac. Sans elle ma vie n’a plus de sens.
- Voilà qui est bien fâcheux, attends quelques secondes je vais essayer de la trouver.
Il revint avec une jeune femme aux yeux plus doux qu’un ciel de printemps et au corps aussi parfait que celui de la déesse Parvati.
- Oui, oui, c’est bien ma femme, a déclaré l’homme après un moment de réflexion.
- Pardon, s’est étonné le Dieu, tu prétends que tu es bien marié à cette femme ?
- Oui, oui, absolument, c’est bien ma femme.
- Moi qui te croyais honnête pourquoi me mentir cette fois-ci?
- C’est très simple, la dernière fois pour me remercier de mon honnêteté tu m’as offert 2 haches. Sincèrement, je ne me vois vraiment pas vivre avec 3 femmes. J’ai donc préféré te mentir au risque de perdre ma femme plutôt que tu m’offres 2 femmes même sublimes.
Le Dieu n’ayant rien à redire face à cette logique a éclaté de rire et a rendu sa femme au paysan. Tous deux rentrèrent au village heureux de leur chance.

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il était une fois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'agora pacifiste de agor :: Coin de détente :: Beaux textes-
Sauter vers: