l'agora pacifiste de agor

Expressions libres,Paix,Amour,Ecologie,Sauvegarde de notre planète,Musique
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexionPartenairesSite  partenaire  principal
NEWS
Le forum subit un lifting pour plus de convivialité A bientôt
Derniers sujets
» Si quelqu'un me lit... Je suis toujours en vie !
Sam 21 Oct - 3:48 par [Troll]

» Danse avec moi ou Baila conmigo
Sam 23 Aoû - 21:31 par agor

» Padre Pio
Sam 26 Avr - 20:26 par agor

» Padre Aicardo Alzate
Ven 18 Avr - 18:10 par agor

» Kolibri Monsanto ennemi de l'humanité
Sam 8 Juin - 16:34 par agor

» Vivre d'amour de Sainte Thérèse de Lisieux
Dim 10 Mar - 23:06 par agor

» Claude François
Sam 24 Nov - 22:16 par agor

» Diaporama d'artistes
Mer 14 Nov - 22:35 par agor

» Paul Abraham en HD
Mer 14 Nov - 22:22 par agor

» Annie Girardot
Mer 14 Nov - 21:35 par agor

Chanson du jour

Chaude couleur Orange par agor
La vidéo de mes amis

❦Bienvenue les Enfants de la Terre❦ par djezar
On nous manipule
Réveillons -nous !! Une vidéo régulièrement mis à jour pour vous ouvrir les yeux !!

Partagez | 
 

 Cyberaction sur les agrocarburants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agor
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1955
Age : 48
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Cyberaction sur les agrocarburants   Mar 23 Oct - 22:31

Empêchons les industries automobile, pétrolière et biotechnologique
d’inscrire les agrocarburants, comme priorité de la recherche et des
subventions européennes, pour les 10 années qui viennent !

Les carburants végétaux ne sont pas bios: ils sont issus de plantes
cultivées avec toute l'artillerie lourde des intrants de l'agro-
chimie et des pesticides. Les termes "biodiesel" , "bioéthanol" et
"biocarburants" sont passés en un temps record dans le langage
commun, suite à un énorme matraquage publicitaire et médiatique. Ces
carburants végétaux sont obtenus grâce à des processus d'extraction
industrielle très complexes. Le terme "bio" signifie "vie". On voit
difficilement ce qui permettrait à ces carburants végétaux de mériter
le préfixe bio. Parle-t-on de bioblé, ou de biotomate ou de biomaïs?

Nous sommes là au coeur d'une gigantesque arnaque sémantique. C'est
bien plutôt de "nécrocarburants" , de "nécroéthanol" et de
"nécrodiesel" qu'il faudrait parler. Nécro signifie mort et ce
préfixe seul peut qualifier les aspects techniques, écologiques et
humains de cette sinistre farce.

Les carburants végétaux ne sont pas verts, ils seraient même plutôt
rouges, de la couleur du sang. Ils vont accroître l'immense tragédie
de la sous-nutrition, de la mort de faim, de la misère sociale, du
déplacement des populations, de la déforestation, de l'érosion des
sols, de la désertification, de la pénurie en eau, etc.
http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=90


Sur le site
Cette cyber @ction est signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre_dep.php?id=174



Envoyez le message suivant

Prénom, Nom
Profession :
Adresse :
code postal Localité :

Monsieur le Président
Madame la députée européenne,
Monsieur le député européen ,

Arrêtons le massacre des agrocarburants !
Il n’y a qu’une terre, et qu’une seule humanité. Or une certaine
agriculture, devenue folle, a décidé de faire rouler des voitures
avec des plantes alimentaires, dans un monde qui compte un milliard
d’affamés chroniques. Le bilan des agrocarburants est déjà accablant.
Ils font exploser le prix des céréales, jetant des dizaines de
millions de nos frères dans le désespoir de la faim. Ils s’étendent
au détriment de ce qui reste de forêts tropicales, détruisant une
biodiversité qui ne reviendra jamais, à vue humaine. Ils aggravent la
crise climatique, contrairement à ce que prétend la propagande
commerciale en leur faveur.
Nous ne serons pas complices. Si des criminels veulent continuer dans
cette direction, ce ne sera pas en notre nom. Or, nous savons que le
gouvernement français soutient massivement, en particulier sous forme
d’aides fiscales, la filière des biocarburants. Sans ce soutien
financier, elle disparaîtrait, car sa logique est politique,
nullement économique. La responsabilité politique est donc écrasante.
C’est pourquoi nous réclamons la fin immédiate de toutes les aides
publiques, directes ou indirectes, à cette agression contre la morale
humaine la plus élémentaire. Et nous ne voulons pas des mots, mais
des actes. Stop ! Aujourd’hui, et pas demain !

Aux adresses mails suivantes

hans-gert.poettering@europarl.europa.eu

petitions1@www.elysee.fr

eurobarometer@ec.europa.eu

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitdav29
Maitre posteur
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 29
Localisation : Brest même didiou!
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Cyberaction sur les agrocarburants   Mer 24 Oct - 15:56

Oui je suis conscient de ce désastre a venir ayant fait un exposé sur les biocarburants il y a peu dans ma classe. Voici mon exposé si ca interesse du monde et si vous avez le temps de le lire surtout (je l'ai raccourcit heureusement)

Les biocarburants: naissance d'une nouvelle économie

I-Présentation

Qu'est ce que le biocarburant?
Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matériaux organiques renouvelables et non fossiles. Cette production peut se faire à partir d'un ensemble de techniques variées : la filière huile, la filière alcool ou encore les filières gaz ou charbon de bois.
Un inconvénient majeur pour le développement des carburants de première génération est qu'ils entrent en compétition avec les cultures alimentaire et avec les écosystèmes à biodiversité élevée. De nouvelles filières à vocation purement énergétique, aux meilleurs rendements et plus intéressantes sur le plan environnemental émergent progressivement.

Histoire du biocarburant
Les biocarburants sont apparus parallèlement à la naissance de l'industrie automobile Lors des deux guerres mondiales, les gazogènes sont rapidement apparus pour parer au manque de fuel ou d'essence.
Au milieu du XXe siècle, quand le pétrole devint abondant et bon marché, les industriels et les consommateurs se désintéressèrent des biocarburants.
Le premier et second choc pétrolier (1973 et 1979) les rendirent à nouveau attractifs mais le contre-choc pétrolier de 1986 et le lobbying des multinationales pétrolières ont fait chuter l'enthousiasme pour les agro carburants. Dès 2000, une hausse du prix du pétrole, l'approche du pic pétrolier, la nécessité de lutter contre l'effet de serre et enfin les menaces sur la sécurité d'approvisionnement ont conduit les gouvernements à multiplier les discours et les promesses d'aides pour le secteur des agro carburants.

II. Intérêts économiques et géostratégiques des biocarburants

Une "nouvelle économie" prometteuse...
La multiplication par 5 ou 7 de la production mondiale de biocarburants attendue d'ici 2030 devrait bouleverser la production, les échanges agricoles et énergétiques mondiaux des 10 prochaines années.
Les biocarburants ont 3 avantages principaux:
- Ils permettent aux pays qui les produisent de devenir moins dépendants sur le plan énergétique.
-De nouveaux débouchés vont être ouverts pour l'agriculture avec à la clé de forts profits pour ceux qui en profiteront.
-Ils émettent moins de C02 que les combustibles fossiles et peuvent limiter le réchauffement climatique à long terme.
Les biocarburants soulèvent de nombreux enjeux en matière de politique internationale. L'augmentation de la production et la tension sur les terres cultivables devraient faire augmenter les prix des céréales ce qui sera une chance pour les 200 millions de producteurs pauvres dans le monde. Ainsi les prix pourraient se rapprocher des coûts de production de l'agriculture euro américaine, ce qui ne justifierait plus les subventions et débloquerait les discussions sur la libéralisation des services.

...mais avec des gagnants et des perdants
La compétitivité de chaque firme du secteur dépend de nombreux facteurs: le rendement énergétique, les coûts de production, la capacités des acteurs à se protéger de la concurrence et du prix du pétrole. Certains pays tirent leur épingle du jeu:
-Le Brésil: avec le passage prévu de 3 millions d'hectares cultivés à 15 millions d'ha d'ici 10 ans, il est et sera l'un des plus grand producteurs de biocarburants au monde
-Les États-unis: 1er producteur mondial avec 16 140 millions de barils produits en 2006.
De façon générale, ce sont les les zones tropicales humides, qui ont de forts rendements et de bas coûts de production, qui vont le plus profiter de ce filon.
Les perdants seront surement les pays africains car les groupes pétroliers auront la main mise sur les plantations ne laissant que tres peu les petits paysans profiter de ce filon.
La question entre les cultures alimentaires ou les cultures énergétiques se posera avec l'augmentation croissante de la population mondiale (9 milliards d'humains en 2050).

III.Les conséquences environnementales et sociales:

Un bio carburant pas si "bio"
Pour produire le biocarburant, il faut des engrais dont la fabrication, le transport et la distribution est coûteuse en énergie, il faut semer, cultiver, traiter les plantes à très grande échelle pour subvenir aux besoins actuels de nos sociétés. La filière éthanol à partir de canne à sucre réduit la biodiversité, augmente l'érosion du sol, et consomme de grandes quantités d'eau, notamment pour le nettoyage des cannes à sucre (de l'ordre de 3.900 litres par tonne).
Au Brésil, pour pouvoir produire de l'éthanol, on pratique le défrichage de la terre par brûlis, détruisant la vie du sol et impliquant l'usage massif d'engrais pour rendre la terre fertile.
Le caractère durable de la production de biocarburants peut être effectivement mis à mal si elle est réalisée de manière intensive. Selon les estimations de Les amis de la Terre, la plantation de palmiers à huile a été responsable de 87 % de la déforestation en Malaisie entre 1985 et 2000. 4 millions d’hectares de forêts ont ainsi été détruites à Sumatra et Bornéo.

Les consequences sociale
Une part croissante des terres agricoles tend à être utilisée pour produire des biocarburants (filière alcool ou filière huile). Il en résulte une hausse des prix de certains aliments de base. Cette hausse peut se répercuter sur le prix d'autres produits agricoles. Cette hausse des prix pourrait nuire aux 2,5 milliards de sous-alimentés dans le monde. De plus les conditions de travail des salariés dans les plantations sont parfois déplorables. Au Brésil par exemple les salariés dans les champs de canne n'ont aucune protection et sont presque relegués au statut d'esclave.

Conclusion
George Bush dans son discours de l'union de janvier 2006, a déclaré que l'objectif des USA est de réduire de 75 % les importations de pétrole en provenance du Proche-Orient dès 2025 et de rendre 50% des voitures produites aptent a rouler au bio-ethanol dès 2012. La Commission européenne souhaite que les pays membres incluent au moins 5,75 % de biocarburants dans l'essence, en subventionnant les biocarburants. Les biocarburants ont donc de l'avenir même si les conséquences sociales et environnementales sont importantes et devront être remédiées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agor
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1955
Age : 48
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Cyberaction sur les agrocarburants   Mer 24 Oct - 21:23

Note de l'exposé : 19/20 Laughing

_________________
je vous présente

http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=107967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitdav29
Maitre posteur
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 29
Localisation : Brest même didiou!
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Cyberaction sur les agrocarburants   Ven 26 Oct - 15:01

Merci Agor je n'en demandais pas tant! Laughing Mon prof m'a dit que c'etait un bon exposé aussi. Des l'instant que le sujet plait c'est plus facile de faire du bon boulot c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyberaction sur les agrocarburants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyberaction sur les agrocarburants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'agora pacifiste de agor :: Actualités :: Ecologie-
Sauter vers: